Non classé

:: Mon liniment oléo-calcaire ::

Je ne suis pas une grande tambouilleuse comme beaucoup d’entre vous, au mieux je fais mon liquide vaisselle, et encore. La seule chose que je fabrique régulièrement, c’est mon liniment oléo-calcaire.

Oléo-quoi?

Oléo-Calcaire. Ce liniment est un mélange à part égale d’huile d’olives (« oléo ») et d’eau de chaux (« calcaire »). Et ce mélange est quasi miraculeux!

Ah bon? Miraculeux? Mais c’est quoi ton truc?


Mon truc est LA lotion pour les fesses rouges de mes bébés et les peaux ultra-sèches de la Gwarc’h par excellence (mais pour la tienne aussi, banane). En fait, au lieu d’utiliser une lingette imbibé Pamprout avec pleins de produits chimiques comme des parfums synthétiques, des parabens et compagnie, je nettoie d’abord le siège de chaton à l’eau avec une lingette lavable face tissu éponge, et ensuite j’applique le liniment avec l’autre face, polaire cette fois, de la lingette afin de soulager les petites fesses rouges (quand elles le sont hein), pour adoucir la peau fragile, déposer un film gras protecteur de la macération de la peau de l’urine et pour que ça sente booooooooooooon. C’est quand même vachement plus écolo.

Je l’utilise également sur moi comme démaquillant et ça marche même avec le maquillage le plus Waterplouf, mais dans ma version de liniment à moi je rajoute de l’eau de rose pour le côté décongestionnant et parfumé. On peut également rajouter des gouttes d’HE mais pas pour les bébés, car l’usage de HE est fortement déconseillé sur les femmes enceintes, les bébés et les chats (HS les félins, mais bon, on sait jamais: vous pouvez avoir une envie subite de démaquiller votre chat).

Rho, ca a l’air pas mal dis donc, mais ca doit coûter cher? Et tu les trouves où tes ingrédients?

Mais que néni! L’huile d’olive, BIO de préférence se trouve dans les BIOCOOP et dans tout les supermarchés. En moyenne, il faut compter 8 € pour un litre. Quand à l’eau de chaux, il suffit de la commander à l’avance dans ta pharmacie. Le prix pour un litre est autour de 6 €.  Quand tu sais que 500 ml de liniment te font presque 6 mois, dis toi que pour même pas 15 € tu as une lotion de change pour 2 ans pour ton bébé (jusqu’à ce qu’il soit propre quoi!). Après, ne t’avises pas à faire 2 litres de liniment d’un coup, ça serait du gâchis. En plus, le liniment est faite d’une phase huileuse et d’une phase aqueuse, d’où il faut le secouer vigoureusement régulièrement pour que le mélange soit bien homogène. Éventuellement, on peut rajouter de la cire d’abeille afin que la solution soit un peu plus stable.

Sinon, parce que je suis vachement sympa, je te montre cet article de Maxime Galot que je trouve vachement intéressant à ce sujet (même s’il n’a pas trop l’éco-attitude jusqu’au bout et utilise des produits caca-beurk pleins de paraben) :

Concernant la fabrication du liniment :

L’huile de base la plus adaptée est l’huile d’olive, parce qu’elle présente à la fois des propriétés hydratantes, régénerantes du collagène, anti-infectieuses et cicatrisantes. En complément, vous pouvez utiliser de l’huile d’argan, d’amande douce ou de colza (pour améliorer le pouvoir hydratant du liniment).
Pour améliorer le pouvoir cicatrisant, vous pouvez utiliser des « huiles » de calendula (fleurs de soucis), de pensée sauvage (viola tricolor, de la famille de la violette) ou de réglisse ; vous ne trouverez pas d’huile de ces plantes mais des macérâts huileux. Par exemple, comme huile végétale de base vous pouvez utiliser de l’huile de tournesol (très économique et très riche en acide linoléique). Pour les macérâts, environ 30 à 50 g des plantes citées dans 1 l d’huile de tournesol (ou argan, colza), macération pendant 3 semaines à l’abri de la lumière et en récipient fermé avec le minimum de volume d’air pour limiter l’oxydation. agiter de temps en temps. Filtrez sur un chiffon propre (sur un filtre à café, ça risque de prendre beaucoup de temps. un astuce pour évitez la fictration, c’est de mettre ces plantes dans un filtre à thé et de laisser macérer comme ça ; ainsi vous pouvez récupérer l’huile sans filtrer.
Concernant l’utilisation d’huiles essentielles, c’est plus délicat. Sachez toutefois que certaines HE présentes une excellentes innocuités pour les nourissons : la Camomille Noble, la Lavande et l’Eucalyptus, le Fenouil, le Ravintsara, le Niaouli, l’Immortelle. Chacune à des propriétés spécifiques. Pour l’utilisation dans le liniment, limitez vous à l’huile essentielle de lavande vraie (lanvandula angustifolia, ou officinalis ou vera c’est pareil) et par défaut aux lavandins ’grosso’ , ’abrial’ et ’super’ (le mieux reste la lavande vraie). Évitez par contre la grande lavande ou lavande aspic (lavandula latifolia, un peu irritante).
De façon générale, ne jamais utiliser d’huiles essentielles d’agrumes ;, certains vous diront que ces HE sont d’excellents désinfectants, c’est vrai mais leur taux très important de limonène les rendent extrêmement irritantes et photosensibles. A proscrire donc.
Enfin, j’ai vu plus haut la dose de 20 gouttes d’HE lavande pour 1 l de liniment, c’est trop ; limitez vous à 10 gouttes (et pas très grosses, car si la quantité de limonène est faible dans les HE de lavande, il y en a quand même).
Perso j’utilise cette formule depuis des années :
Phase grasse :
370 g d’huile d’olive 93 g d’huile de macération de calendula (20g) et pensée sauvage (20g) (pour 1 l d’huile végétale, en général tournesol) 10 gouttes d’HE lavande vraie)
Phase aqueuse :
400 g d’eau de chaux 60 g de glycérine (pas indispensable mais donne au produit un toucher plus soyeux, demandez en à votre pharmacien) une cuillère à café de miel (du banal c’est très bien) 0,5g d’oxyde de zinc (1/4 cuillère à café) 2 cuillères à soupe de gomme arabique en poudre (pharmacien toujours, c’est le gélifiant épaississant qui donnera de la consistance et limitera le déphasage du produit.
Broyez la phase aqueuse avec un broyeur à soupe, attendre quelques minutes que la gomme arabique finissent de bien se dissoudre) et rebroyer quelques secondes.
Ensuite, il faut faire une émulsion inverse (eau dans l’huile, comme une mayonnaise. Plongez votre broyeur dans la phase grasse et incorporez progressivement et continuellement sous broyage la phase aqueuse. Broyez jusqu’à ce que la consistance de l’émulsion sous satisfaisant (mais pas top longtemps sinon vous casserez cette émulsion).
Il est possible que vous ayez une couleur légèrement rose au début, c’est à cause de l’air dans l’émulsion. quand le liniment aura dégazé, il redeviendra plus clair.
Conservez à l’abri de la lumière et de la chaleur.
La quantité de gomme arabique est à adapter en fonction de la consistance voulue. Vous pouvez également utiliser d’autres gélifiant que l’on trouve dans le commerce : gélifiant alimentaire comme l’agar agar ou les pectines utilisées pour faire des confitures.
N’oubliez pas que la cosmétique c’est de la cuisine, rien de compliquer et on peut adapter.
Je me sers aussi du liniment pour soigner les petites irritations de la peu de mon bébé (dues aux plis de la peau, dans le cou par exemple). Et ma femme a toujours utilisé du liniment pendant la grossesse pour éviter les vergetures, nickel).
Pour la question concernant les problèmes d’acné : de façon générale, il faut éviter d’utiliser des huiles végétales ou des cosmétiques à base d’huiles, car trop comédogènes. Si vous tenez absolument à utiliser des huiles essentielles, la lavande est également bien indiquée dans une huile végétale la plus neutre possible (amande douce, argan). et pas plus de 1,5 % d’HE dans l’huile végétale pour le visage, c’est à dire environ une cuillère à café d’HE pour 1/2 l d’huile végétale).
Le mieux pour les peaux grasses (en générale à acné) reste de se laver souvent avec de l’eau (eau de source, suivant les régions et périodes, l’eau du robinet peut être très chargée en chlore) et un savon neutre (Dove c’est très bien).
Enfin il faut consulter un dermato, parce que malheureusement, quelquefois la seule solution reste souvent un traitement aux antibiotiques).
Enfin concernant l’utilisation d’huiles végétales bio : bien sur c’est mieux pour l’environnement, etc… Mais n’en déplaise à certains, pour faire du liniment, prenez de l’huile premier prix, ça sera largement suffisant et votre porte monnaie s’en portera d’autant mieux.

Effectivement, ton liniment m’a l’air miraculeux. Mais ton histoire de fabrication, elle m’inquiète un peu là. Et franchement, je suis une grosse flemmarde en plus. Je fais quoi?

 Tu files à ta pharmacie et tu achètes du liniment tout prêt à utiliser avec du coton ou des lingettes lavables.

Ah tu ne pouvais pas me dire ca plus tôt? En plus, maintenant tu vas me dire que tu couds tes lingettes lavables toi-même?

Ben, euh si… mais ca fera l’objet d’un autre post ca!
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *