Non classé

:: Isthme ::

Dans le cadre des Journées des Doulas 2009 en mai dernier, le stuff avait fait appel à nos témoignages de mères amères et nos talents d’écrivain ou/et poète. J’avais donc laissé glisser sa plume sur le papier pour écrire une incantation à naître en pensant très, très fort à mon fils ainé, le premier vrai amour de ma vie. Ces textes ont été slammés lors des JDDs par plusieurs slammeuses femmes, dont une, Marie Martias, dont je parlerai dans un autre post. Mon texte n’a malheureusement (ou heureusement) pas été slammé, mais après réflexion, j’ai décidé de le partager avec vous. Si vous souhaitez lire les autres textes, tous plus émouvants et vrai les uns des autres, allez faire un tour sur le blog des Mères Amères.
Incantation à Naître

Viens, viens mon enfant
Au creux de la vague je t’appelle à moi
Au plus profond de mon être tu as traversé
Des tempêtes d’émotions qui t’ont bercé
Au fil des lunes croissantes et décroissantes
Dans le cours de mes eaux tu t’es nourri de
Mon amour pour préparer cet instant
Viens, viens mon enfant, mon bien-aimé
Au creux de mon être tu affrontes les tempêtes
Ce terrible grain d’amour qui nous bouleverse
Tout les deux et modifiera notre vie à jamais.
Tu m’étais destiné, je te suis destinée
Et à cet instant ni le ciel ni la mer
Ne peuvent nous séparer
Viens, viens mon enfant d’amour
Je t’imagine, je te berce, je te guide
Des eaux troubles à la lumière
À travers les marées du moment
Suis la chaleur de mes mains,
La puissance de mes pensées,
La violence de mes vagues
Afin de traverser le séisme de la vie
Viens, viens mon petit d’homme que je t’enfante
Que nos cœurs et corps vibrent à l’unisson
Lors de ton entrée dans la ronde de la vie
Viens me conter la douleur de ta venue
Viens te nourrir auprès de ma source
Viens te réchauffer au soleil de ma peau
Viens te recueillir dans le creux de mes bras
A l’aube, le reste de ta vie commenceras.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *